1. Ouverture et fermeture face à l'étranger

1987
Tous les pays
se protègent

Un homme noir porte une lourde valise sur laquelle figurent plusieurs autocollants barrés, faisant référence aux différents pays ayant déjà refusé sa demande d’asile. En arrière-plan, d’autres individus, notamment un homme portant des vêtements traditionnels nord-africains, sont symbolisés dans une perspective identique. L’affiche encourage le peuple suisse à durcir sa politique d’asile et à renvoyer les requérants potentiels vers leur pays d’origine. Elle insiste sur la notion de protection, présentant l’asile comme une menace pour le pays.
2. Economie et démographie

1988
Ils bâtissent
pour vous

Cette affiche aux tons rouges, évoquant les mouvements ouvriers dont elle émane, regroupe trois objets de votation. Les deux premiers sont liés par le slogan Ils bâtissent pour vous. Vous voterez pour eux , qui peut s’étendre à l’ensemble des travailleurs dans le premier cas (réduction du temps de travail) ou se réduire aux travailleurs étrangers menacés par une nouvelle initiative de l’Action nationale. Le sort des travailleurs nationaux et étrangers est ainsi mis en commun, comme l’illustre la photographie d’un fragile échafaudage sur lequel se tiennent trois ouvriers.
3. Droits humains

2001
Oui aux droits
démocratiques

L’image présente une foule composée de différents visages, masculins et féminins, aux traits variés. Les personnages apparaissent en transparence cachés par une sorte de brouillard qui laisse entrevoir leurs visages au travers d’une éclaircie prenant la forme du canton de Genève. En faveur de l’octroi de droits populaires aux étrangers, l’affiche affirme que Genève est prête à donner une nouvelle visibilité à tous ses citoyens en leur concédant les droits leur permettant de participer pleinement à la vie de la cité.
4. Diversité culturelle

2007
Pour plus
de sécurité

Cette représentation de l’expulsion des criminels étrangers hors du territoire helvétique, symbolisé par le drapeau national, a eu un immense écho non seulement en Suisse, où elle a été dénoncée pour son caractère xénophobe, mais également dans le reste de l’Europe, où elle a parfois été reprise (voir par exemple NPD en Allemagne ou Vlaams Belang en Belgique). Le message joue sur l’ambigüité entre un mouton dont la couleur pourrait être celle d’une personne et l’expression du « mouton noir », au sens d’un individu au ban de la société.